Shark Parade

Shark Parade

Un podcast tout entier dédié à la plus grande gloire des films de requins tueurs.

Rico

Tous les mois, le professeur Rico de l'équipe de Nanarland tire au sort 2 films de requins pour les analyser avec humour, cinéphilie et rigueur pédagogique. Il s'agit de disséquer un genre injustement méprisé mais absolument pléthorique qui, à la suite du succès des "Dents de la mer" de Spielberg, a offert au monde qui n'en demandait pas tant, des légions de resucées de plus en plus invraisemblables.

En cours de lecture

EPISODE N°3 : L'EMPIRE DES REQUINS (2017) / DARK TIDE (2012)

3ème épisode où on fait le grand écart entre un petit Z opportuniste pour chaînes câblées et une production friquée avec des stars au casting.

On commence par une des nombreuses productions bas de gamme de chez "The Asylum", les hard discounters du film de monstres avec "L'Empire des requins"("Empire of the Sharks") de Mark Atkins qui en 2017 qui tente de recycler "Waterworld" et "les 7 Samouraïs" en y rajoutant des requins contrôlés électroniquement...

"Dark Tide" de John Stockwell en 2012, espère lui jouer dans une toute autre cour, celle du thriller psychologique naturaliste haut de gamme en emmenant Halle Berry et Olivier Martinez nager au milieu des grands requins blancs en Afrique du Sud.

Hélas dans les deux cas le voyage risque de ne pas être bien enthousiasmant...

l'empire des requinsdark tide

En cours de lecture

EPISODE N°2: MALIBU SHARK ATTACK (2009) / 90210 SHARK ATTACK (2014)

Deuxième épisode du podcast, on commence à explorer les bas fonds des productions fauchées et raccoleuses pour chaînes câblées ou plateformes V.O.D. de seconde zone.

"Malibu Shark Attack" de David Lister, sorti en 2009, arrive encore à garder un semblant de contenance en essayant de croiser "Baywatch" et "les Dents de la mer" et en faisant montre d'un certain professionnalisme dans la gestion de moyens limités.

Les choses se gâtent avec le soporifique "90210 Shark Attack" du vétéran David de Coteau qui, en 2014, redéfinit carrément le concept d'escroquerie filmique en livrant un naveton d'horreur vaguement homo-érotique ultra fauché qui s’avère vite n'être ni effrayant, ni même émoustillant...

msa90210

En cours de lecture

EPISODE N°1 : PEUR BLEUE (1999) / PEUR BLEUE N°2 (2018)

Pour cette première émission de Shark Parade, autant commencer par rendre hommage aux requins de cinéma en prenant un bon et un mauvais film, ce qui permet déjà d'avoir quelques standards de qualité... ou de médiocrité pour comparer.

Et ça tombe bien "Peur Bleue" ("Deep Blue Sea") de Renny Harlin en 1999 est plutôt réussi. Une grosse série B. au budget confortable et au scénario roublard avec des makos qui, rendus génétiquement plus intelligents, savent faire leur petit effet...

On ne pourra hélas pas dire la même chose de Peur Bleue N°2 de Darin Scott sorti en 2018, remake fauché et opportuniste d'une nullité et d'une absence d'ambition confondantes.

pb01 pb02